Emergences 1896-1945

Des analyses, plus ou moins ciblées, contribuent à mieux connaître et comprendre cette période :

> Durand Robert, Histoire des Centres sociaux. Du voisinage à la citoyenneté, Syros, 1996, p. 68-102 (Cet ouvrage peut être acquis auprès de Mémoires-Vives).
> Durand Robert, « L’invention du Centre social », Histoire des centres sociaux. Entre politique familiale et politique urbaine (Comité régional Rhône-Alpes d’Histoire de la Sécurité sociale, Rencontres du 12 mars 2003), 2003, p.13-14.
> Bouquet Brigitte, « L’oeuvre de la Maison sociale. Analyse des représentations et des enjeux à travers le procès de Marie-Jeanne Bassot », Histoire des centres sociaux. Entre politique familiale et politique urbaine (Comité régional Rhône-Alpes d’Histoire de la Sécurité sociale, Rencontres du 12 mars 2003), 2003, p.15-23.
> Beau Anne-Guite, « La formation du centre social entre 1896 et 1936. Approche comparée France-Etats-Unis » in Vincent Berdoulay, Paul Claval (dir.), Aux débuts de l’urbanisme français, L’Harmattan, 2001, pp. 219-228.
> Dessertine Dominique, Durand Robert, Eloy Jacques, Gardet Mathias, Marec Yannick, Tétard Françoise (dir.), Les centres sociaux 1880-1980. Une résolution locale de la question sociale ?, Lille, Presses universitaires du Septentrion, 2004, p. 29-156.
> Fayet-Scribe Sylvie, La Résidence sociale de Levallois-Perret (1896-1936). La naissance des centres sociaux en France, Toulouse, Editions Erès, 1990, 178 p.
> Eloy Jacques, La Résidence sociale de Levallois-Perret. Un haut-lieu emblématique de l’action sociale, 2010, 8 p.
> Eloy Jacques, « Les Maisons sociales et les Résidences sociales ou le développement collectif par les reconnaissances mutuelles », Vie sociale, n°2, 2012, p.53-66.