Ines Pierrard

Ines

Inès Piérard (1858-1919)

Fille d’un riche industriel normand philanthrope, Inès Desgenétais épouse à Paris un baron, qui mènera une carrière politique dans les rangs monarchistes tout en défendant des idées sociales. Amie d’enfance de Mercédès Le Fer de la Motte , elle facilite l’établissement de la communauté oratorienne que celle-ci crée à Paris en 1896.

A partir de 1900, elle tient salon sur les questions sociales dans son hôtel particulier de la rue d’Athènes à Paris. On y traite du socialisme, de la protection légale, de l’organisation professionnelle, du devoir social …

Elle assume la présidence de l’Œuvre sociale de Popincourt en 1900 après la démission du marquis Costa de Beauregard, puis en 1903, celle de La Maison sociale et ce jusqu’en 1909, année de dissolution de l’association.